Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui suis-je ? Et pourquoi Suck My Dice ?

Mettons-nous un peu musique pour nous détendre avant de commencer.

A l'évidence, j'aurais dû commencer par là, histoire d'expliquer, histoire d'être sûre que certains passent pas en mode Spielberg et se fassent des gros films.

 

Mon pseudo rôliste, c'est Morora (prononcé Mort-aux-rats). C'est écrit sur le blog mais je le reprécise ici car ça pourrait échapper à des génies d'intelligence moyenne qui pensent que je voudrais me réfugier derrière un anonymat protecteur. Nan, c'est pas le cas.

Tiens, je te mets une photo si tu as envie de me jeter des dés ou des chips en convention comme ça tu pourras me retrouver plus facilement.

Je ne suis pas une auteure de jeux de rôles, je ne suis pas une critique, je ne suis pas éditrice non plus. Beaucoup diraient que je ne suis qu'une "simple" joueuse, sûrement sur un ton condescendant du genre "Mais d'où elle parle ? D'où elle donne son avis ?". 

 

Ben, les gars, je vous rappelle que les critiques de romans, de films, d'oeuvres d'arts foisonnent de toute part que ça soit sur le net ou ailleurs. Et personne les fait chier.  On est d'accord qu'il n'y a pas besoin d'être réa pour donner son avis sur un film ? Pourquoi ce serait donc tabou pour une joueuse de donner son avis dans le milieu du jdr ? J'ai besoin d'un CV ludique pour avoir une opinion, un avis, un ressenti sur une oeuvre ? Parce que j'ai pas publié de jeux de rôles, je suis supposée m'agenouiller devant l'autel sacré de l'Auteur, lui vouer un culte, vénérer Son Livre comme une Bible ludique sans faille et sans défauts ? C'est quoi, ce pseudo-élitisime en carton ? 

Pourtant, l'Auteur. C'est à nous, les joueurs, qu'il la destine, son oeuvre. Du coup, déso-pas-déso, mais je suis en droit de l'ouvrir, tout comme les autres joueurs et joueuses, de ne pas me contenter d'avaler poliment comme une grande fille ce qu'on me propose ludiquement.

 

 

J'ai ouvert ce blog pour parler de sujets qui me tiennent à coeur. Mon cursus en Histoire des Femmes et du Genre, de même que mon parcours personnel en tant que joueuse  m'ont fait me poser certaines questions sur la communauté rôliste et le jeu de rôles de manière plus large. Donc oui, ça fait partie de ma vision des choses, des problématiques, des prismes par lesquels j'observe notre milieu.

Je comprends que les "professionnels" fassent preuve de davantage de réserve car c'est un petit milieu qui fonctionne pas mal en réseau mais personnellement, je n'ai rien à perdre, juste l'envie de m'exprimer. Ca plaira à certains, pas à d'autres. Who cares ? Le ton peut être choquant mais c'est dans ma personnalité que de tourner en dérision les choses, de taquiner les gens aussi, parfois.  Certains de mes articles seront des coups de gueule, d'autres des coups de coeur, d'autres des expériences, des réflexions personnelles, toujours avec humour -aussi douteux soit-il à certains moments. J'assume tout.

Alors oui, je vais parler des femmes dans le jeu de rôle, sujet qui me passionne et me tient à coeur, mais de bien d'autres choses encore, des conventions que je fréquente, des jeux que je teste (et parfois déteste), des bouquins, des films que j'aime en rapport avec notre culture de près ou de loin. Il n'y a aucune prétention à ça, c'est un espace d'expression, bref un blog comme il y en a tant d'autres et je vais pas m'excuser si de temps à autres, mes propos suscitent des micro-scandales dont les échos resteront dans l'Histoire comme ceux d'un pet de punaise unijambiste. 

Bref. Si tu choisis de suivre ce blog et de me lire, ce sera en connaissance de cause. Pas la peine d'essayer de me dire que c'est pas gentil, j'aurais pas choisi le nom ironique de SMD si j'avais eu envie de tenir un blog de télétubbies. 

Allez, des bisous, mes lapinous ! 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :